Biographie

Né à Yaoundé au Cameroun, Alimé Bébégué n’est pas issu d’une famille de musiciens. Ses premières écoutes sont le fruit de ce que son Papa écoutait : les musiques Afro-cubaines. Il pouvait aussi écouter différents univers à travers ce que diffusaient la radio, les disquaires dans les rues.
C’est comme cela qu’il découvre Louis Armstrong, Wes Montgomery, John Coltrane et d’autres. Après ses études secondaires, il quitte son Cameroun natal pour la France et en 1999 il s’inscrit successivement aux conservatoires du 18ème et du 6ème arrondissements de Paris avec Jean Michel Huard, puis celui d’Epinay-sur-Seine. Quelques années plus tard au CRD (Conservatoire à Rayonnement Départemental) de Bobigny avec Stéphane Audard, il obtient son CEM (Certificat d’Etudes Musicales), puis son DEM (Diplôme d’Etudes Musicales) et deux ans après au pôle supérieur de Lille son DNSPM et son  D.E (Diplôme d’Etat) de professeur de Musique.
Il accompagne différents artistes et participe au Festival Banlieues Bleues avec le saxophoniste anglais Denys Baptiste et le guitariste Chanteur Correy Harris, au projet Formidable Exil (Musique, danse, théâtre).
Actuellement ce compositeur, guitariste, chanteur et percussionniste se consacre à son projet dont les compositions témoignent d’une incroyable diversité culturelle influencée par le jazz, les musiques africaines et latines. Pour interpréter ce jazz multicolore, il est accompagné dans son premier disque par Nicole Adjabé à la voix, Aurélie Carrilho au vibraphone, Marc Bollengier à la contrebasse et Michael Tissier aux percussions.